Warning: ob_start(): non-static method anchor_utils::ob_filter() should not be called statically in /homepages/41/d296407280/htdocs/blog/wp-content/plugins/sem-external-links/anchor-utils/anchor-utils.php on line 33

Day 46 : Mont Takao ou Takaosan.


Takaosan est une montagne qui culmine à 600 mètres d’altitude, considérée comme sacrée, on y trouve de nombreux temples dédiés à Tengu. Ce grand morceau de verdure fait partie des choses que j’adore à Tokyo : en à peine une heure de train au départ de Shinjuku, vous êtes entouré de montagnes, de verdure…

 
6 chemins de randonnées s’offrent à nous, et nous commençons l’ascension par le Chair Lift, sorte de télésiège, qui nous offre quelques frayeurs. En effet, les petits bancs suspendus dans le vide (bon, d’accord, il y a de la terre ou des filets 1m50 en dessous) ne possèdent même pas une barrière pour vous empêcher de chuter ! Et ce qui complique la chose est la largeur de l’assise, en mode « taille S », qui nous donne l’impression de glisser à chaque instant… Impossible de prendre des photos en me cramponnant, j’opte pour la vidéo… Avec des commentaires toujours aussi merveilleux. Admirez la montée qui nous attendait, et écoutez les cigales…



Après avoir beaucoup fait rire l’employé avec nos sauts de cabris pour descendre du télésiège, nous pouvons déjà profiter d’une vue sympathique…



Nous entamons la seconde partie de l’ascension par le trail #2.





Au total, ce chemin fait 3.8km, mais le télésiège nous aura épargné un bon petit kilomètre. Le chemin est plutôt agréable, ponctué d’aires de repos et de petites échoppes où grignoter, au bout d’une grosse demie heure de marche, on y rencontre le temple principal, que l’on gagne par de longs escaliers… cette partie de la randonnée étant surement la plus difficile.









Encore 15 minutes d’efforts et de montée…



… Et nous sommes au sommet !





Nous effectuons la descente en choisissant le trail #6, d’une longueur de 3.3km. Le chemin est beaucoup moins peuplé, car assez escarpé : il faut s’arrêter pour admirer la vue, mais lorsque la descente est en cours, nous avons plutôt tout intérêt à nous agripper à ce que nous pouvons et à regarder où nous mettons les pieds : les ravins sont assez impressionnants malgré les arbres, et les barrières se font plus que rares.



Là, le chemin est large et très praticable.


Malgré les efforts, le chemin est splendide. Un ruisseau nous accompagne jusqu’à l’arrivée, et parfois, notre chemin nous invite à le parcourir, en avançant sur des pierres en plein milieu de l’eau…



Au milieu, le ruisseau… qui est aussi le chemin de la randonnée.


Chaque randonneur rencontré nous lance un « Konnichi wa ! » plus ou moins essoufflé (le trail #6 en descente oui, en montée, NEVER.), l’ambiance est agréable, le soleil filtre à travers les milliers de petites feuilles d’érables… Malgré les moustiques et les guêpes, qui me font courir entre les pierres et les racines, l’endroit est vraiment magnifique.





Et pour terminer, laissez moi quand même vous présenter un panneau qui m’a offert quelques fous rires, à cause de la tête du singe adulte…



 

Un commentaire

  1. Superbes images, vraiment… Et j’ai beaucoup rit grace à la vidéo. Je ne sais pas si je pourrai y aller, en tout cas j’aimerai bien! Même si je choisirai probablement un autre chemin pour redescendre :)

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publiée sur le blog. Les informations marquées * sont obligatoires.

*
*